BIOGRAPHIE

« Danser contre l’ignorance, les confusions et la violence, certainement. Mais surtout dancer pour la paix, l’amour et l’harmonie. Danser… une prière pour la terre « .

 


 

Lors de mes formations et de mon parcours professionnel, j’ai évolué dans divers univers en parallèle. J’ai ainsi pu développer de nombreuses compétences que je prends plaisir à faire se rencontrer. J’expérimente. Je partage. Je me ravie de collaborer avec des artists internationaux, dans la rue ou sur scène, tous les moyens sont bon.

En effet, j’ai passé plusieurs années de recherches sur l’art, les traditions et les croyances dans divers pays. J’ai eus l’opportunité de vivre parmi des peuples aux cultures différentes. Autant d’expériences enrichissantes et transformatrices qui nourrissent ma créativité, et de belles connaissances en évolution permanente. J’essaye par ailleurs de retransmettre plutôt un vécu, un ressenti, une mémoire : le partage de mon univers sensible. Mon approche est plutôt un enseignement dit « alternatif » ou je propose un réel échange en confiance entre chacun et l’environnement, dans lequel je vous propose d’être collaborateur.

 

Les concours de circonstances et mon intuition furent les éléments clé dans tous mon parcours personnel et artistique. Les nombreuses rencontres « hasardeuses », sur mon chemin d’artiste nomade, ces histoires me menant vers d’autres… Je suis souvent ce qui se présente et voit ou cela me mène.

 

 

 


 » Sentir avec mon coeur, expérimenter un voyage en dehors du temps et de l’espace, plonger dans l’univers d’un autre qui a quelque chose à dire, apprendre ou « ex »primer…. C’est ainsi que je vois l’art. Peut importe ce que j’attends, je fais de mon mieux chaque jour, exprime mon énergie de vie et le partage, et je suis encore plus heureuse quand je peux partager la joie ! Je ne peux changer le monde mais planter des graines dans le mien. Je ressens souvent que je ne crée pas vraiment moi même mais que je reçois quelque chose, et que j’aide à la cristalliser dans la matière. Et quand ce n’est pas le cas, je me sens insatisfaite : comme si je mentais au divin et avais créé égo sans aucune connection au grand tout. Bienvenue dans mon univers sensorielle et poétique ».